Ça y est, on y est ! La caravane du Hyères Triathlon a fait bonne route. Pour les uns en famille, pour les autres entres amis, nous prenons possession de nos résidences aujourd’hui et pour les jours à venir.  En station pour les uns ou plus bas dans la vallée pour les autres, tous sommes prêt à en découdre Jeudi 25 ou Vendredi 26 Juillet que nous ayons choisi de courir le longue ou le courte distance.

En attendant l’ouverture du retrait des dossards au Palais des Sports, le team  Hyères Triathlon organise l’affutage du corps et de l’esprit de chacun autour de sorties marche/natation en lac, sortie vélo et course à pied, on parlerai même de réserver notre propre ligne…

Tous sommes prêt à relever le défis, mais la sortie reconnaissance vélo aura au moins eu pour rappel à tous que ce triathlon n’est pas acquis d’avance !

Beau temps et bonne ambiance !

Ce 1er Mai aura été parfait à tout point de vue, la reconnaissance du parcours vélo du LD de Hyères s’est déroulé sans encombre.

Avant le départ le ton est donné, le parking est bondé, les triathlètes sont souriants et bien nombreux ! Nous avons compté jusqu’à 70 participants dont la présence de clubs en groupe, une participation loin d’être anecdotique, notamment celle du club de Draguignan et de Saint Laurent du Var.

Sur les premiers kilomètres le groupe est large et impressionnant, malgré tous chacun trouve rapidement sa place au sein du peloton. Les Borrels sont vites avalés et le col du pas du cerf arrive rapidement, son ascension finit de chauffer les mollets, le la est donné.

La bonne surprise fut ce temps chaud et peu venté qui nous a suivi une fois le col passé, jusque dans la vallée et lors de l’ascension du Babaou. Arrivé en haut le groupe se scinde en deux avec les durs à cuir qui enchaîne sur un parcours total pour 106Km, soi une deuxième boucle, et un second groupe qui continua la reco du parcours officiel sur un tour  avec 63Km tout de même. Histoire de se finir les mollets, quelques valeureux se sont adonnés à un enchaînement course à pied à l’arrivée !

Photo de groupe

Groupe 2 au Col du Gratteloup en reco du parcours vélo du triathlon longue distance de Hyères 2019

Grace à la reconnaissance de ce LD 2019 nous retiendrons un tracé plutôt roulant mais demandant tout de même beaucoup d’attention. Suivant les conditions de vent et son orientation les phases de récupérations pourraient s’avérer brèves. Ceux ayant fait la reco auront un net avantage sur la concurrence lors du premier tour car bien que les cols soient loin d’être ceux de haute montagne, ils sont loin d’être des faux plats. La descente du Babaou est rapide et les deux mains sont nécessaire de bout en bout, jusqu’à la Verrerie, dernière ligne droite avant La Londe, un deuxième tour et pour finir quelques kilomètre de plat vers T2.

N’hésitez pas à bien étudier le parcours sur la page du LD Hyères 2019 et a réserver ICI votre dossard avant le jour J pour une course en épreuve individuel ou en relais.

Beaucoup de non licenciés sont dors et déjà inscrit sur le Sprint Stéphane Chaon, preuve qu’il est ouvert et accessible à tous. Attention il ne reste qu’une cinquantaine de places, ne tardez pas !

Pour communiquer rapidement avec nous vous pouvez utiliser l’onglet contact et nous rejoindre sur notre page facebook afin de suivre les dernières info.

Pour rappel, il vous est toujours possible de vous inscrire à la Pasta Party du Samedi soir lorsque vous vous inscrivez aux épreuves ou en nous contactant directement à courses.hyerestri@gmail.com

Le repas offert pour le club le plus représenté est toujours en jeu 😉

 

Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Nagez, pédalez, courrez, pensez à moi.

Que mon nom soit prononcé comme il l’a toujours été,
sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.

La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

 

(Texte Original de Henry Scott-Holland, adapté pour notre ami)