Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Nagez, pédalez, courrez, pensez à moi.

Que mon nom soit prononcé comme il l’a toujours été,
sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.

La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

 

(Texte Original de Henry Scott-Holland, adapté pour notre ami)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *